Home » ESD

PEZZOL est le partenaire idéal dans les lieux de travail sensibles à l'électricité Pour les personnes qui travaillent dans le domaine de la micro-électronique ou de la technologie haute fréquence, en plus d'une propreté absolue, il est important de préserver les matériaux et les outils de travail des charges électrostatiques.
Ceci est particulièrement important dans le traitement des semi-conducteurs, l'industrie automobile, les laboratoires de recherche physique et le secteur électromédical. C'est la raison pour laquelle les techniciens et ingénieurs expérimentés font confiance aux chaussures de sécurité ESD PEZZOL.

ESD = Décharge électrostatique

Les chaussures de sécurité ESD PEZZOL garantissent une décharge continue et indétectable par le porteur (attention: la gamme ESD n'a pas d'effet isolant!). Ce qui distingue visuellement cette particularité des chaussures de travail PEZZOL est le symbole ESD: circulaire, jaune avec la main dans un triangle noir.

 

Pourquoi le corps humain se charge-t-il électriquement?

L'accumulation de charges électrostatiques est un phénomène physique lié aux forces de friction. Le phénomène présent dans la vie de tous les jours se retrouve grâce à de simples expériences: par exemple, si on frotte un ballon sur un tissu et qu'on le rapproche des cheveux, il "se lève".
Cette situation est analogue au frottement des fibres synthétiques des vêtements contre le siège auto, dans ce cas les charges restent à la charge du conducteur car aucune décharge n'est possible avec la voiture (elle représente une cage de Faraday, car les pneus en caoutchouc isolent la structure conductrice de la machine par rapport au sol), il existe une différence de tension entre le conducteur et l'environnement qui augmente avec le frottement. Ce n'est qu'à la sortie de la voiture que le conducteur est "mis à la terre" tout en touchant le métal de la voiture et de la route, donc la tension accumulée par le corps est rapidement et violemment déchargée. Le phénomène est similaire à celui d'un coup de foudre frappant un bâtiment ou un arbre sur la terre, mais les valeurs de la tension déchargée seront différentes.

Les coups de foudre peuvent causer de graves dommages comme cela se produit pendant les orages, où de petites gouttes d'eau et de cristaux de glace sont amenés vers le haut par les changements thermiques. Les particules se frottent les unes contre les autres et échangent des charges sous forme d'électrons. Lorsque la tension dans le nuage devient trop élevée, elle se décharge dans l'air vers la terre. La forme connue de cette décharge d'électricité est la foudre.

 

 

De même, le corps humain est "chargé" lorsque nous marchons ou lorsque, portant des vêtements en fibres synthétiques, nous nous levons de nos sièges: tout comme les nuages, ces charges s'accumulent rapidement. Ces décharges, en raison de leur potentiel, peuvent endommager les composants microélectroniques, car proportionnellement à la taille du composant, l'énergie d'une décharge dans un semi-conducteur équivaut à l'énergie de la foudre sur un arbre.

 

 

Formation de charges électrostatiques

Base physique

Charge électrique - porteurs de charge

Le modèle atomique de Bohr décrit la charge du noyau atomique comme positive et la charge des électrons comme négative. La charge élémentaire positive du noyau atomique est égale au nombre de charges négatives (électrons) qui orbitent autour du noyau, ce qui rend l'atome électriquement équilibré et donc neutre vers l'extérieur.

 

 

Si un atome perd des électrons, il aura un excès de charges positives sur des charges négatives.

Il exercera donc un effet électrique vers l'extérieur attirant des charges négatives.

 

 

Si un atome acquiert des électrons, il se charge négativement et attire des charges positives.

 

 

Les atomes ou groupes d'atomes chargés positivement ou négativement sont appelés ions.

Frais de contact Pour charger électriquement un corps (humain ou matériel), les charges doivent être séparées.

Cela nécessite un premier contact entre les corps avec l'accumulation et la répartition des charges, puis la séparation des matériaux chargés. Le contact des surfaces des matériaux doit être tel que les électrons puissent passer d'un matériau à un autre générant deux corps chargés.

Les paramètres déterminants pour la valeur potentielle de la charge restante sont le taux de séparation et les propriétés intrinsèques du matériau.

À celles-ci s'ajoutent les caractéristiques secondaires (mais non moins importantes) telles que la rugosité de la surface, la géométrie de la surface et l'humidité qui affectent la valeur de charge restante. D'autres variables incluent la résistance de surface, qui dépend de l'humidité et de la contamination par des substances étrangères.

 

 

Charge les gens

La charge du corps humain se produit lors de la marche, du frottement des vêtements, du changement de vêtements, des mouvements sur le lieu de travail, du lever des chaises, de la manipulation des plastiques.

Facteurs d'influence

Les conditions idéales pour éviter la charge électrostatique sont des environnements sans poussière avec un climat neutre et une faible humidité. Ces facteurs et d'autres peuvent avoir un impact significatif sur les performances des chaussures PEZZOL ESD. Il est toujours nécessaire d'utiliser uniquement des semelles certifiées avec des chaussures de sécurité PEZZOL pour une protection maximale.

Il convient également de noter que tout changement extérieur à la chaussure (par exemple, inserts, flexion, saleté et humidité) peut nuire à la fonction de protection des chaussures et donc un contrôle ESD de la chaussure est nécessaire, précisément pour garantir que ses caractéristiques antistatiques sont maintenues

• Les chaussettes, semelles orthopédiques ou semelles classiques ne doivent pas altérer la résistance électrique

• Poussièr

• Climat - Température

• Climat - Humidité

• Type de sol (époxy - Magnesit - etc.)

 

Avertissements

Une inspection sur place par un expert en sécurité est fortement recommandée.

Attention

Les chaussures antistatiques et ESD n'offrent pas de protection garantie contre les chocs électriques. De plus, des facteurs tels que: le climat intérieur, le degré de propreté, le type de revêtement de sol, la résistance électrique intrinsèque des composants et des appareils utilisés sur le lieu de travail, ainsi que l'usure des chaussures, peuvent modifier les conditions antistatiques réelles.
Par conséquent, avec les chaussures de sécurité PEZZOL ESD, il est recommandé de travailler dans des conditions climatiques normales, des environnements avec un nettoyage rigoureux et des postes de travail ESD optimisés pour garantir une sécurité totale contre la formation de décharges indésirables.
Les tests scientifiques montrent que la plupart des gens ne sont pas conscients des effets d'une décharge spontanée dans le domaine technique: alors que 3000 Volts de tension sur le corps entraîneront un choc électrique fatal, seulement 100 Volts sont nécessaires pour endommager un disque magnétique et juste assez 50 volts pour générer une étincelle qui pourrait enflammer un gaz ou une poussière très fine.

In contrast to the flowing charge in an electrical circuit, static electricity is a static charge.

Bien que la tension des charges électrostatiques des personnes ou du matériel puisse être supérieure à 10 000 V, elle est inoffensive pour l'homme en raison de la faible énergie.
Mais elle suffit pour endommager les dispositifs à semi-conducteurs ou les assemblages construits avec ces derniers.

Plancher ESD

Les chaussures dissipatives provoquent une réduction de la charge électrostatique sur les sols normaux, une protection sûre n'est garantie que par rapport à un sol conducteur.

 

 

Tous les systèmes de revêtement de sol se composent d'une couche de peinture de base, d'un composé de nivellement, d'une couche conductrice intermédiaire et d'une couche conductrice supérieure.

Ils diffèrent principalement par la composition du matériau de la couche supérieure, par l'épaisseur de la couche et par l'exécution de la technologie de pose.

Les chaussures dissipatives doivent également être testées avec le sol, si la tension lors de l'alternance des étapes reste inférieure à 100 V <1 sec, il est possible de dériver le potentiel entre l'utilisateur et le sol (test de marche selon ISO 61340-4-5).

 

PEZZOL is proven as a partner in electronically sensitive fields of work.

For people who work in the microelectronic field or with high-frequency technology, apart from absolute cleanliness at the workplace, above all the protection of product and working material against electrostatic influences counts. This is especially true in semiconductor technology, the automotive industry, in physical research laboratories or in electromedicine. That is why experienced technicians and engineers in particular rely on the ESD PEZZOL safety shoes.

ESD = Electro Static Discharge

The ESD PEZZOL safety shoes actively ensure a permanent, gentle discharge of the wearer (warning: the ESD range does not have an insulating effect!). - A quality feature that is clearly visible from the outside on PEZZOL ESD shoes through the circular, yellow ESD emblem with the hand in a black triangle.

Why is the human body electrically charged?

Especially friction ensures electrostatic charge. We know this from the child experiment with a balloon, which causes friction to make the hair of the head stand on end. But also from driving a car: Some synthetic fibres in clothing load the driver by electrostatic chafing on the car seat. Since no discharge is possible in the car (Faraday cage, so shielded by the rubber tires to the earth), the voltage difference to the environment continues to grow. Only when the driver is "grounded" at the exit and touches the metal of the car, the tension built up by his body can compensate. It works like a lightning bolt that "seeks" a building or a tree on earth at atmospheric voltage differences and can cause serious damage.

A known form of such static electricity discharge is lightning discharge during thunderstorms. Before a discharge (equipotential bonding) can occur, an electrostatic charge must have taken place. This occurs in nature in that light drops of water and ice crystals are carried upwards by thermal updrafts. The particles rub against each other and exchange charge in the form of electrons. When the voltage in the cloud becomes too high, it discharges through the air to the neutral earth.

Charging of the human body occurs by walking with rubber or plastic soles over plastic or carpeted floors, wearing clothing with synthetic fibres, getting up from seating, etc.
Electrostatic discharges of the human body can cause damage in microelectronic components, because in proportion to the component size, the energy of a static discharge behaves in a semiconductor like the energy of a lightning strike in a tree.

Formation of the electrostatic charge
Physical basics

Electric charge - charge carriers

The Bohr atomic model describes the charge of the atomic nucleus as positive and the charge of the electrons as negative.
The positive elementary charge of the atomic nucleus is just as large as the negative elementary charges of the electrons. The atom is neutral to the outside.

Electrically neutral atoms have as many positive as negative electrical charges.

If an atom gives off electrons, the atom has more positive charges than negative ones. It is thus positively charged and exerts an electrical effect to the outside and attracts negative charges.

If an atom absorbs electrons, it is negatively charged and attracts positive charges.

Positively or negatively charged atoms or atomic groups are called ions.

Contact Charge

In order to charge a body (human or material) electrostatically, charges must be separated.
This requires contact and the subsequent separation of materials. Contact refers to the molecular distance of the material surfaces, so that electrons can be released from one material to another or absorbed.

Determining parameters for the height of the remaining charge are the separation rate and the specific material properties.

In addition, surface roughness, surface geometry and material moisture affect the remaining charge level. Other variables include the surface resistance, which in turn is strongly influenced by the humidity and contamination by foreign substances.

Charging of people

Charges occur in people by walking tension when walking, by garment friction, when changing clothes, movements in the workplace, when getting up from chairs, when dealing with plastics, by bulk or filling.

Influencing factors

This maximum safety value applies in ideal conditions in dust-free, climate-neutral rooms with low humidity. These and other factors can have a significant impact on the performance of the PEZZOL ESD shoes. Please use only original insocks which are certificated together with the PEZZOL safety shoes.

It should also be noted that any external changes to the shoe e.g. inserts, bending, dirt and dampness can have a negative influence on the protective function of the shoe and require the ESD shoe to be checked to ensure that its electrostatic discharge features are retained.

  • Series insocks and orthopedic insoles or footbeds must not adversely affect the electrical resistance
  • Dust
  • Climate - Temperature
  • Climate - Humidity
  • Type of floor (Epoxid - Magnesit - etc.)

Advice

An on-site inspection by a security expert is strongly recommended.

Caution

Antistatic and ESD shoes do not offer guaranteed protection against electric shocks.
In addition to the indoor climate and the degree of soiling, the material and surface of the floors, the intrinsic resistance of components and apparatus at the workplace but also their use can change the actual antistatic conditions. PEZZOL ESD safety shoes therefore recommends regular climate measurements, strict cleanliness and ESD-optimized workstations to ensure complete safety against unwanted discharges.
Scientific tests prove that most people are unaware of the effects of a spontaneous discharge in the technical area: while 3000 volts of voltage on the body will mean a fatal electric shock, only 100 volts is required to delete a magnetic disk, and only 50 volts provide enough energy to ignite with a spark of gas or very fine dust.
In contrast to the flowing charge in an electrical circuit, static electricity is a static charge.

As a rule, it only becomes noticeable when it comes to charge balance between two bodies with different potential.

Although the voltage in electrostatic charges of persons or material can be more than  10.000 V, it is harmless to humans because of the low energy.
But it is sufficient to damage semiconductor devices or assemblies constructed therewith.

ESD Floor

Dissipative footwear causes a reduction of electrostatic charge on normal floors, a safe protection is only guaranteed in connection with a conductive floor.

All floor systems consist of a layer of primer, levelling compound, conductive layer and conductive top layer. They differ mainly in the material composition of the top layer, the layer thickness and laying technology execution.

Dissipative footwear must also be tested in conjunction with the floor, whether the charge resulting from walking by step voltage remains less than 100V and in <1 sec to the ground potential is derived (walking test according ISO 61340-4-5).